top of page
  • صورة الكاتبيللا اليوم

Nouvelle murale d’envergure sous le viaduc de la Concorde

La Ville et MU dévoilent le plus ambitieux projet d’art public jamais réalisé à Laval

Bas de vignette (de gauche à droite) Julie Lambert, directrice de production à MU, Rafael Sottolichio, artiste peintre et chef de projet à MU, Michel Allen, directeur du Service de la culture, des loisirs, du sport et du développement social de la Ville de Laval, Alexandre Warnet, conseiller municipal de Laval-des-Rapides, Peter Gibson alias Roadsworth, artiste ayant réalisé la murale, Flavia Alexandra Novac, conseillère municipale de Sainte-Rose et responsable des dossiers culturels, Benoit Lamarre, chef de division art et patrimoine, Service de la culture, des loisirs, du sport et du développement social de la Ville de Laval et Marie-Josée Girard, directrice ingénierie, Service de l’ingénierie de la Ville de Laval.

La Ville de Laval, en collaboration avec l’organisme MU, a inauguré une imposante murale peinte sous le viaduc ferroviaire de la Concorde, entre le boulevard Laval et l’avenue Ampère, à Laval-des-Rapides. Cette murale, L’aube au crépuscule, réalisée par l’artiste Roadsworth, s’étend sur 6 500 pieds carrés et contribue à bonifier l’expérience urbaine du secteur en offrant aux piétons, aux cyclistes et aux automobilistes une œuvre colorée et unique dans un lieu inusité. Elle opère ainsi une véritable cure d’embellissement du viaduc, en plus de s’ajouter à la collection d’œuvres d’art public de la Ville de Laval.


« Réalisée dans un quartier en cours de revitalisation, cette œuvre originale contribuera à rendre le quartier plus vivant et à enrichir l’expérience des utilisateurs du secteur grâce à l’art public. S’inscrivant dans le déploiement du pôle culturel Montmorency, la murale est un pas de plus vers la transformation du centre-ville de Laval. »

— Flavia Alexandra Novac, conseillère municipale de Sainte-Rose et responsable des dossiers culturels


« Mon concept, pour le viaduc, c’est une foisonnante canopée aux mille et une couleurs imitant le mouvement du Soleil dans le ciel, de l’aube au crépuscule. La représentation du soleil dans la murale coïncide, en effet, avec la trajectoire réelle du Soleil qui se déplace d’est en ouest dans l’hémisphère Nord. »

— Peter Gibson, alias Roadsworth, artiste ayant réalisé la murale L’aube au crépuscule

À propos du projet et de la collection d’œuvres d’art public

La deuxième phase du projet permettra de déployer une mise en lumière de la murale. Mentionnons que l’œuvre s’inscrit dans les actions prévues au Plan de développement culturel de la région de Laval (PDCRL) en matière d’implantation d’œuvres d’art public d’envergure dans les entrées de ville. Ce projet est aussi le fruit d’une collaboration étroite entre plusieurs services de la Ville de Laval.


La collection municipale d’art public de la Ville de Laval est constituée de près d’une soixantaine de sculptures, d’installations, de peintures, de dessins, d’œuvres numériques et sonores, de photographies ainsi que de murales datant de 1917 à aujourd’hui. Ces œuvres d’artistes professionnels, pour la plupart québécois, sont dites « d’intégration », car elles sont conçues spécialement pour le lieu qui les accueille.

À propos de MU

MU est un organisme de bienfaisance qui transforme l’espace public urbain en réalisant des murales ancrées dans les communautés. Le cœur de sa démarche : créer des murales pour voir et vivre l’art au quotidien, pour déclencher une transformation sociale et pour léguer au sein des villes un musée à ciel ouvert. Depuis 15 ans, MU a réalisé plus de 200 murales d’envergure et pérennes dans 19 quartiers de Montréal, en plus de mettre en œuvre un important volet éducatif.

Renseignements additionnels

Pour plus d’information, consultez la page Web du projet.


Crédit photos : Olivier Bousquet

Photo 1 – Murale L’aube au crépuscule, Roadsworth, 2023

Photo 2 – Bas de vignette (de gauche à droite) Julie Lambert, directrice de production à MU, Rafael Sottolichio, artiste peintre et chef de projet à MU, Michel Allen, directeur du Service de la culture, des loisirs, du sport et du développement social de la Ville de Laval, Alexandre Warnet, conseiller municipal de Laval-des-Rapides, Peter Gibson alias Roadsworth, artiste ayant réalisé la murale, Flavia Alexandra Novac, conseillère municipale de Sainte-Rose et responsable des dossiers culturels, Benoit Lamarre, chef de division art et patrimoine, Service de la culture, des loisirs, du sport et du développement social de la Ville de Laval et Marie-Josée Girard, directrice ingénierie, Service de l’ingénierie de la Ville de Laval.

– 30 –

٠ تعليق

Comentários

Avaliado com 0 de 5 estrelas.
Ainda sem avaliações

Adicione uma avaliação
bottom of page