top of page
  • صورة الكاتبيللا اليوم

Les membres de la commission transpartisane sur la violence urbaine déposent leur rapport


Les élues et élus membres de la Commission transpartisane sur la violence urbaine ont déposé leur rapport à la séance du conseil municipal du 6 juin. Au cours des derniers mois, plusieurs experts ou groupes d’experts ont été reçus par la Commission afin d’analyser le problème de violence urbaine à Laval et de proposer des solutions qui aideront à améliorer significativement la situation à long terme. Mise sur pied en juillet 2022, la Commission avait pour objectif de dresser un portrait de la réalité lavalloise et de proposer des solutions qui amélioreront le sentiment de sécurité des Lavalloises et Lavallois.

Pistes de solutions et de recommandations À la suite de leurs rencontres, les élues et élus membres de la Commission souhaitent particulièrement améliorer la prévention de la violence urbaine. Plus précisément, la Commission propose de :

  • Bonifier l’offre d’activités de sports, de loisirs et de culture pour la jeunesse

  • Bonifier les investissements dans les immeubles, parcs et espaces publics

  • Évaluer et soutenir les projets qui touchent les jeunes

  • Améliorer le sentiment de confiance police-citoyen

  • Intervenir davantage sur le nombre de graffitis présents sur le territoire lavallois

  • Améliorer l’accès à l’information publique destinée aux parents

  • Tenir un sommet en 2023 réunissant les acteurs du milieu

  • Aider à assurer le financement récurrent à la mission des organismes

  • Entreprendre un projet avec les jeunes dans un endroit ciblé à Laval

Le rapport complet de la Commission est disponible ici. « Je suis convaincu que c’est par la prévention que nous pourrons véritablement endiguer la violence urbaine. En plus, les idées contenues dans ce rapport sont appuyées sur des faits et le témoignage de nombreux experts, adaptée à la réalité lavalloise. Il n’en tient alors qu’à nous pour traduire ces bonnes idées en actions! Je suis fier de représenter un conseil de ville qui agit de manière aussi constructive au bénéfice de notre communauté ». - Stéphane Boyer, maire de Laval

« Durant la dernière année, les membres de la Commission ont travaillé en concertation et avec la collaboration des organismes d’intervention, des spécialistes, des universitaires et du Service de police de Laval pour dresser un portrait juste de la situation et s’inspirer des meilleures pratiques pour agir en amont. Ce travail transpartisan est l’exercice de la politique à son meilleur pour le bien-être de la communauté. » - Sandra Desmeules, Présidente de la Commission sur la violence urbaine et responsable du dossier de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Laval « Je suis convaincu que les recommandations de la commission, qui a été constituée suite à la proposition de ma collègue Aglaia Revelakis, permettront de mettre en place des solutions efficaces pour répondre à la problématique de la violence dans nos rues, non seulement à court terme, mais aussi pour les années à venir. » - Achille Cifelli, membre de la Commission et conseiller municipal de Val-des-Arbres « Le rapport étant déposé, je suis maintenant impatiente de la mise en œuvre des recommandations. Les actions proposées doivent entraîner des résultats sur le terrain et mener à une diminution de la violence à Laval. Les travaux de la Commission ont permis de mieux comprendre la problématique et de suggérer des pistes de solution, mais le gros du travail est encore à faire ! » - Louise Lortie, membre de la Commission et conseillère municipale de Marc-Aurèle-Fortin

Les membres de la Commission transpartisane sur la violence urbaine :

  • Sandra Desmeules, présidente de la Commission, conseillère municipale de Concorde - Bois-de-Boulogne, membre du comité exécutif

  • Nicholas Borne, conseiller municipal de Laval-les-Îles, membre du comité exécutif

  • Pierre Brabant, conseiller municipal de Vimont

  • Achille Cifelli, conseiller municipal de Val-des-Arbres

  • Aline Dib, conseillère municipale de Saint-Martin, membre associée du comité exécutif

  • Louise Lortie, conseillère municipale de Marc-Aurèle-Fortin

  • Aglaia Revelakis, conseillère municipale de Chomedey


-30-

٠ تعليق

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page