top of page
  • صورة الكاتبيللا اليوم

La Ville de Laval renforce sa lutte contre la criminalité juvénile




La Ville de Laval a accordé une subvention de 103 213 $ pour la réalisation du projet De la Rue O Ring, une initiative phare pour lutter contre la criminalité chez les jeunes sur son territoire. D’une durée d’un an, ce projet vise à rejoindre par le biais de cours de boxe 35 jeunes de 15 à 24 ans impliqués dans des réseaux criminels ou en périphérie de ceux-ci. L’objectif est d’offrir aux jeunes l’occasion de développer un réseau prosocial et d’effectuer des changements positifs dans leurs habitudes de vie.


« Depuis plusieurs années, notre administration réitère l’importance de poser des gestes forts en matière de prévention des crimes chez les jeunes. Il faut dire qu’il n’est certainement pas facile pour notre Service de police de tisser des liens étroits avec des jeunes qui naviguent près ou dans les réseaux criminels. Or, c’est probablement ce contexte difficile qui confirme toute la pertinence de la mesure. Je suis donc très fière de soutenir ce projet qui permettra à quelques dizaines de jeunes d’apporter des changements positifs à leur vie. »

— Sandra Desmeules, membre du comité exécutif responsable de la Sécurité publique et conseillère municipale de Concorde—Bois-de-Boulogne


Ce projet est issu d’un partenariat entre le Service de police de Laval et le Gym Extrême et 3B Boxing, et il est coordonné par Services aux jeunes, dont le fiduciaire est Mesures Alternatives Jeunesse de Laval. Il s’agit de l’ancien projet Boxe, né en 2022 des inquiétudes d’un policier voyant que certains jeunes à risque étaient laissés à eux-mêmes. Aujourd’hui, il est mené par et pour les jeunes : ce sont ces derniers qui ont contribué à la nouvelle version Rue O Ring, qui devrait rejoindre encore plus de personnes.


La Ville de Laval est proactive en matière de sécurité et de bien-être collectif. Accompagnée de ses partenaires, elle élabore actuellement un plan d’action concerté visant à établir une stratégie d’action commune qui tient compte des enjeux actuels, dont la hausse de la criminalité chez les jeunes. Sa contribution au projet a été rendue possible par l’octroi d’une subvention du gouvernement du Québec, dans le cadre du Fonds pour bâtir des communautés sécuritaires (FBCS) du gouvernement fédéral.

– 30 –



٠ تعليق

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page